FILTRE (22 produits)

Pays

Brasserie

Bio

Volume CL

33 CL - 792 CL

Degré

4 ° - 9 °

Prix

2,00 € - 20,00 €

En promotion

Nouveaux produits

Afficher/masquer plus d'options

Afficher les produits en stock

Asie

Subcategories

  • Chine
    <p>La Chine est connue pour ses produits électroménagers d’entrée de gamme sous licence mais elle tâte aussi le terrain de la brasserie avec <em>la bière chinoise</em>. En effet, cette dernière tient également à se faire une place mondialement en essayant de se figurer parmi les poids lourds du secteur.</p> <h2><span> </span>La ville de Qingdao</h2> <p>L’empire du milieu compte plus de 400 brasseries ayant chacun leur marque dont une des plus connues est Tsingdao. La production de Tsingdao, cette bière chinoise la plus consommée dans le pays se fait dans la ville de Qingdao. Les chinois sont des grands consommateurs de cette boisson populaire. Ils en dégustent au quotidien après un dîner et ils l’accompagnent avec des fruits de mer. Cette bière chinoise qui porte l’étendard de la Chine dans le monde est aussi connue en Hexagone grâce aux communautés chinoises résidentes en France. La moitié de l’exportation chinoise est dominée par cette marque qui est présente dans 62 pays du monde. L’entreprise est d’ailleurs cotée à la bourse de Hong Kong et de Shanghai avec des bénéfices environnant 240 millions d’euros pour l’année 2013 . Toutefois, elle se taille seulement 17 % du part du marché local. C’est en partie à cause de son succès que le Festival international de la bière s’est déroulé dans la ville de Tsingdao. Une fête qui est l’occasion de retrouvailles et de rencontre pour des milliers de touristes et de buveurs de boissons spiritueux et de bière.</p> <h2>Histoire de la légendaire Tsingtao</h2> <p>L’usine a vu le jour en 1903 sous l’initiative des colons allemands installés dans la ville de Qingdao. L’année 1916, 70 % des actions allemandes ont été vendues à la société japonaise Dai-nippon Brewery. Après la Deuxième Guerre mondiale, l’entreprise passe totalement dans les mains des chinois en devenant la propriété de la famille Tsui. Après 1949, elle devient une entreprise étatique et ne devient privatisée que vers les années 90. Suite à sa fusion avec 3 autres brasseries de Qingdao en 1993, elle se fait appeler Tsingtao Brewery Company Limited. Quelques années plus tard en 2009, l’entreprise américaine Anheuser-Busch Inbev a vendu son part de 19,9 % à la société japonaise Asahi Breweries puis elle vend une autre part de 7 % au richissime chinois Chen Fashu. La marque appartenant aux actionnaires chinois et nippons essaie maintenant de rajeunir en essayant d’attirer une clientèle plus jeune. A noter enfin que Tsingdao possède actuellement 48 basseries et produit différentes bières dont la plus connue est la <em>bière chinoise</em> blonde à 4.7 % d’alcool.</p> <p> </p> <p> </p>
  • Corée du Sud
    <p>La réglementation stricte,<span> </span>les taxes élevées de l’importation des bières étrangères favorise le développement de la <strong>biere coreenne</strong> et l’apparition d’une centaine de micro-brasseries dans le pays. La libéralisation des années 90 a changé la donne et suite à l’accord de libre-échange avec l’UE, et l’Amérique, la Corée devrait revoir à la baisse ses taxes.</p> <h2>Coup d’œil sur l’histoire de la biere coreenne.</h2> <p>L’origine de la boisson ambrée dans ce pays remonte dans la première décennie du début du 20ème siècle. Puis, vers les années 20 pendant l’occupation Japonais, le fabricant de bière japonais Kirin a entamé l’exploitation du marché coréen.<span>  </span>Dai Nippon Beer, un autre brasseur a décidé aussi d’investir dans une brasserie baptisée Chosen beer Company, une usine construite en 1934. L’activité de ces deux brasseurs était florissante mais le gouvernement japonais a ordonné de reconvertir leurs usines en fabricant de carburant. Le brillant projet tombe à l’eau car la guerre a pris fin. Suite à la défaite japonaise, les deux entreprises deviennent propriété de l’Etat. L’entreprise Kirin adopte un nouveau nom Oriental Brewery tandis que Chosen beer choisit la nouvelle appellation Hite-Jiro. Ces deux compagnies fabricants de <span> </span>la<strong> biere coreenne</strong> ont longtemps dominé le marché pendant un demi-siècle grâce aux droits tarifaires importants imposés sur les bières étrangères. Mais à l’approche de la<span>  </span>coupe du monde de l’année 2000, l’Etat a autorisé la création des nombreuses brasseries. De nombreuses entreprises locales ou étrangères fabricants de bière ont ainsi vu le jour. Un phénomène qui a duré jusqu’après 2010.</p> <h2>Le nouveau contexte de marketing dans le paysage brassicole coréen.</h2> <p>Si les deux entreprises Hite et Oriental brewery régnaient en <span> </span>maitres absolus dans le marché de boisson ambrée coréen, l’entrée du conglomérat Lotte avec sa marque Kloud et la multiplication des marques étrangères dans le pays ne peuvent qu’impacter sur les ventes des deux anciens brasseurs. En guise d’info, en 2013, la bière étrangère occupait 12,5 % du marché des boissons alcooliques importées. En tête de liste, on retrouve alors les produits belges, allemands<span>  </span>et tchèques. A noter que la bière blonde a la cote auprès des consommateurs coréens. Les brasseurs ciblent notamment les jeunes qui perçoivent cette boisson comme un produit de plaisir à consommer avec le poulet frit devant les matchs à la télé ou lors du week-end. <span> </span>On peut remarquer d’ailleurs que la consommation de la <strong>biere coreenne</strong> et étrangère poursuit une tendance à la hausse certes encore faible mais prometteuse depuis cette décennie.</p>
  • Inde
    <p>Les Indiens ne sont pas des grands consommateurs de bières car la distribution et l’accès à l’alcool ne sont pas aisés dans le pays. Dans certains Etats, la vente est même interdite. La <b>bière indienne</b> la plus connue dans le marché indien est la marque Kingfisher, du groupe néerlandais Heineken.</p> <h2>Kingfisher, la bière indienne qui détient le tiers du marché intérieur du pays</h2> <p>Cette bière que vous pouvez acheter sur notre site est une bière indienne légère et désaltérante. Elle doit son nom aux oiseaux martin pêcheur qui abondent en Inde. Elle est dotée d’une robe jaune pâle accompagnée d’une mousse blanche. Elle possède un léger fond de levure et a des senteurs des arômes de céréales. La Kingfisher laisse à la bouche un goût de céréales, de houblon, de malt et de levure et une petite pointe d’amertume. Cette bière indienne est idéale pour toutes les occasions des fêtes ou au quotidien. A titre d’info, cette boisson peu effervescente est une marque de l’United Breweries groups en Inde dont 37. 5 % appartient au groupe Heineken. Elle est commercialisée dans une cinquantaine du pays et est devenue une marque de la compagnie aérienne suite à l’ouverture de Kingfisher airlines. United Breweries accapare 43 % du marché. Tandis que Sabmiller, son concurrent qui fraye aussi son chemin dans cet environnement difficile gagne 38 %.</p> <h2>La vente de bière en Inde</h2> <p>Les obstacles sur la vente de bière sont nombreux en Inde. L’Etat impose des taxations excessives, il interdit la publicité tout en limitant la distribution de licences. En plus, les bières qui entrent et sortent du territoire subissent des taxes. Pour déguster une bière, un Indien doit ainsi faire des km avant d’arriver devant une petite échoppe où il peut consommer la boisson. Mais cette étroitesse du marché ne décourage pas le géant du secteur hollandais Heineken, qui se lance dans l’aventure avec son acquisition d’une part de l’United Breweries groups. Inbev (Anhauser-busch) a également fait un contrat avec un brasseur indien pour l’embouteillage de ses produits. Cela parce qu’ils trouvent le marché potentiel avec sa 40 % de la population ne dépassant pas 30 ans et la croissance de revenu de la classe moyenne de 20 % par an. Ils espèrent ainsi une éventuelle multiplication de la consommation de la <strong>bière indienne</strong> par cinq ou par dix d’ici une dizaine d’années. Et ils comptent y arriver grâce à la création de compagnie aérienne portant le nom de leur produit, la création de chaînes de télé et des articles de sport portant le nom de la brasserie…</p>
  • Indonésie
    <p>Dans certaines provinces en Indonésie, les petits commerces (détaillants et supérettes) ne peuvent pas vendre l’alcool suite à un projet de loi soutenu par les parties islamiques. C’est un coup dur surtout pour les touristes qui consomment la <b>bière indonésienne</b> car les citoyens du pays ne sont pas des grands consommateurs de boissons alcoolisées.</p> <h2>Bière indonésienne : quelles sont les marques les plus connues ?</h2> <p>Les chiffres indiquent une consommation indonésienne de 236 millions de litres au cours de l’année 2011. L' Indonésie est un pays à forte majoritaire de musulmans. Ils ne boivent pas d’alcool. Et cela explique l’interdiction de vente de boissons alcoolisées dans certaines villes du pays. Cependant, la création de la première brasserie industrielle dans le pays remonte dans les années 30. Bintang que nous vendons sur le site et Anker sont les deux marques de bière indonésienne les plus connues. Bintang est une marque appartenant au groupe Multi Bintang, qui est lui-même une filiale du groupe hollandais Heineken. Sa marque phare Bir Bitang possède 40 % du marché. La vente de l’entreprise Multi Bitang atteint 187 millions pour l’année 2013. Pour la petite info, cette brasserie a été fondée en 1929. C’est la première brasserie indonésienne. Après 1949, elle s’appelait « Heineken’s Indonesian Brewery company » puis l’Etat a pris le contrôle de l’entreprise pendant 10 ans. Après cette période, Heineken rachète son entreprise et le nomme par la suite Multi Bitang. Rappelons qu’il existe encore d’autres brasseries plus ou moins importantes en Indonésie dont Bali Hai, Delta Djarkarta, Lovina beach… Cette dernière produit la première bière de blé dans le pays.</p> <h2>Bintang, la bière populaire d’Indonésie.</h2> <p>Le nom de cette <strong>bière indonésienne</strong> signifie étoile. C’est une bière blonde du type Pils &amp; Lager qui possède une robe de couleur chaude avec une mousse blanche. Elle a un goût prononcé de malt et de houblon mais en fin de bouche, elle conserve un goût doux et rafraîchissant moyennement amer. Cette bière indonésienne titre à 4,7 % d’alcool dans sa contenance de 33 cl. Il s’agit de la bière indonésienne la plus consommée en Indonésie qui est une réplique de la bière Heineken car elle en a le goût et la forme de bouteille. Pour mieux la conserver et la déguster, il est préférable de la mettre dans une température ne dépassant pas 6 °C. La bintang peut être consommée en toute occasion, en accompagnement avec du riz, avec des fromages doux.</p> <p> </p>
  • Japon
    <p>Les Européens, ou les pays nordiques ne sont pas les seuls grands fabricants de la bière. La <b>bière japonaise</b> s’affirme aussi grâce à ses recettes originales et elle est même exportée dans le monde entier. Zoom sur les brasseries et les bières japonaises.</p> <h2>Histoire de la bière japonaise</h2> <p>Deux tiers de la consommation de boissons alcoolisées du pays du Soleil levant sont représentés par la bière. On dénombre plusieurs brasseries et marques de bière japonaise mais quatre grands groupe sortent du lot : Kirin, Asahi, Suntory et Sapporo. La première brasserie du pays, Sapporo date de 1876. Puis l’année suivante, Ebisu et Kirin ont été fondé aussi. Puis Asahi qui représente actuellement la moitié du marché de bière et Suntory rejoignent ce créneau en 1889. La première canette de bière japonaise est commercialisée dans les années 60 tandis que les années 90 ont vu l’apparition de nombreuses microbrasseries dans le secteur. Citons parmi ces microbrasseries et les brasseries artisanales : Baeren Brewery, Unazuki, Iwate Kura, Ise Kadoya…</p> <p>Bon à savoir : les Japonais produisent 3.5 milliards de litres en 2010 avec une consommation de 45 l par personne par an et les administrations fiscales japonaises taxent les bières en fonction de leur pourcentage de malt.</p> <h2>Les 5 grandes marques de bières japonaises</h2> <p>Asahi produit les meilleures bières nippones. Super dry est sa marque la plus consommée. C’est une pils (bière blonde limpide) et fraiche issue d’une fermentation basse. Elle a des saveurs croustillantes un peu sèches. Les taux de sucre et d’alcool de cette boisson désaltérante sont très peu élevés, ce qui la rend idéale pour les ouvriers ou les personnes souffrant d’un diabète.</p> <p>La <strong>bière japonaise</strong> Sapporo est la concurrente d’Asahi. C’est une bière de type pils (pilsner) très rafraîchissante à fermentation basse. Cette boisson qui titre à 4.7 ° possède une robe ambrée avec une mousse blanche persistante. Au nez, elle sent le malt et des odeurs de fruits. A la bouche, elle laisse une saveur très équilibrée avec une note de fruits.</p> <p>Yebusi est une autre marque de bière qui a la cote même si elle est un peu coûteuse. Elle est fabriquée avec des ingrédients de haute qualité et de l’orge produite par la marque.</p> <p>La marque Kirin se fait aussi apprécier avec sa bière Kirin Ichiban. La fabrication de la bière se fait en pressant une seule fois les ingrédients.</p> <p>Enfin, la marque Suntory figure aussi parmi les bières populaires nippones. Elle se démarque par sa saveur légère, ce qui la rend très facile à boire.</p> <p> </p>
  • Liban
    <p>Les Libanais ne sont pas comme les pays conservateurs arabes du Moyen-Orient. Ils se démarquent par leur plus grande liberté de mœurs car ils consomment 29 millions de l de bières pour 4 millions de population. La <b>bière libanaise</b> Almaza détient la majorité du marché.</p> <h2>Histoire de la bière libanaise</h2> <p>Les Libanais ne sont pas vraiment reconnus à l’échelle internationale en tant que producteur de bière. Toutefois, la bière libanaise Almaza Pilsner a réussi à développer une certaine notoriété en dehors du pays. La marque nationale Almaza est créée en 1933. Elle tient la première place du podium dans la production de bière avec 24 millions de l par an. Heineken a racheté cette marque dans les années 2000. Depuis, elle est exportée au Canada, Australie, USA, Angleterre, France, et Moyen-Orient. À part la brasserie Almaza S.A.L, on dénombre également quelques microbrasseries et brasseries traditionnelles au Liban dont Kassatly Chtaura, 961, Beirut beer, Brew Inc. Les microbrasseries comme 961 et Brew Inc. ont a à faire face à de divers problèmes pour affronter les poids lourds du secteur. Ils auront à importer les graines ou le houblon (la plante qui donne à la bière libanaise son arôme), et la bouteille (car il n’y a pas d’usine fabricant de verre dans le pays). En plus, ils sont tenus d’offrir de nouveaux arômes, de nouvelles bières pour attirer la jeune clientèle.</p> <h2>La consommation de la bière au Liban</h2> <p>L’estimation d’une trentaine de millions de litres par an pour le marché de bière met le Liban au 90<sup>ème</sup> rang mondial en tant que consommateur de mousse. Comparée au ratio allemand de 110 l par an par personne, le pays fait pâle figure. Cela s’explique en partie par des facteurs religieux car presque la moitié de la population embrassent la religion musulmane et donc ne consomment pas ou ne boivent qu’en petite quantité des breuvages alcoolisés.</p> <p>Les consommateurs de la <strong>bière libanaise</strong> sont en fait des gens qui cherchent à se rafraichir sous un beau soleil ou qui se détendent sur les plages. Cela fait la différence avec les consommateurs occidentaux car ces derniers privilégient la bière et les boissons alcoolisées à table en accompagnement du repas. Par ailleurs, la bière ne fait pas partie de la culture du pays au même titre que le vin. Malgré cela, les microbrasseries ont de beaux jours devant elles, car elles font face à une demande de plus en plus croissante des consommateurs.</p>
  • Russie
    <p>En Russie, le bière pourrait détrôner la Vodka de son titre d'alcool national.En moins de dix ans,le marché de <strong>la bière en Russie </strong>est devenu le troisième mondial et la consommation annuelle par habitants est passé de 20 à plus de 80 litres </p><h2><strong>Le marché de la bière en Russie</strong></h2><p>Le marché de la bière à chuté de 24% entre 2008 et 2013 et de 7% supplémentaire pour la première moitié de l'année 2014 seulement .Le marché <strong>de la bière Russe </strong>est l'un des plus grand dans le monde.En 2011 le volume total du marché de la bière en Russie était de 91 millions  hectolitres, ce qui en fait le troisième plus grand  marché de la bière dans le monde.Il y a maintenant 250 brasseries en Russie.Plus de 80% du marché est détenu par cinq joueurs cléfs: <em>Baltika breweries, SUN inBev ,heineken,Efes et SABMiller Russie. Baltika</em> est le leader de la bière Russe en 2013, avec 38% de la part de marché.La société dispose d'un large portefeuille  de produits.La bière populaire la <em>Baltika </em>demeure le coeur de la marque , mais elle produit également 30 autres marques de bières  y compris <em>Tuborg,Carslsber,Yarpivo, Nevskoe.</em><em></em></p><h3><strong>Législation sur la bière en Russie </strong></h3><p>En 2011, la consommation d'alcool en Russie avait atteint le double du niveau critique fixé par l'organisation mondiale de la santé.Bien que la Vodka a toujours été la boisson favorite en Russie, la bière a été considérée comme une alternative plus saine que les spiritueux, ce qui a doublé la consommation de cette boisson tandis que les ventes de la Vodka ont chuté de plus de 30%.La Russie a donc limiter a partir du 1er Janvier 2013 les ventes de bières dans la cadre de la lutte contre l'alcoolisme.La nouvelle loi limite la quantité de bières que peuvent vendre  les kiosques et en interdit la ventre entre 23h et 8h.</p><p>Avant 2011, la bière était considérée comme un produit alimentaire en Russie et non pas comme une boisson alcoolisée ! En fait toutes les boissons de moins de 10° l'étaient.En 2012,les taxes sur la bière en Russie ont augmenté de 20% et ont une nouvelle hausse de 25% en 2013 et de 20% en 2014.Le gouvernement a également relevé le prix minimun de la Vodka,et interdit la publicité pour les boissons alcoolisées dans tous les médis et pendants les retransmissions   sportifs.</p><h3><strong>une multitudes de brasseries  et de bières Russes </strong></h3><p>En effet , <em>Afanasy,Ayan,Baltika,</em> ou encore <em>Moscow Brewing Compagny </em>font parties des grands noms de la brasserie Russe </p>
  • Sri-Lanka
    <h2><strong>La Bière Sri-Lankaise , un petit bout d'histoire.</strong></h2> <p>A première vue, le Sri-Lanka n'est pas un pays réputé pour sa bière. Néanmoins le célèbre Beer Hunter Michael Jackson ne s'y est pas trompé , ce pays possède l'une des meilleures bière au monde " la Lion Stout". En effet le Sri-Lanka possèdait  un climat idéal pour brasser la bière , la première brasserie vue le jour en 1881 et grâce à elle tout un secteur se développa. Fort de son succès en perpétuelle évolution, en 1993 un géant commença à s'intéresser de près a nos amis Sri-Lankais , et ce groupe n'est autre que Carson Cumberbatch qui n'est autre que Carlsberg. Avec cette entrée du groupe , la brasserie intensifia ses volumes de productions et d'exportations à travers le monde.</p> <h3><strong>La Stout , bière de caractère.</strong></h3> <p>La Stout est belle est bien l'une des meilleures bières au monde. Brassée à partir du houblon Styrian , cette Stout ravira les amateurs de bières de caractère.Cette bière noire présente dans le verre une robe impénétrable surmontée d'une fine  mousse beige.Le nez propose une superbe complexité aromatiques avec des arômes de fruits noires, de malts torréfiés et de café.En bouche, après une attaque généreuse, nous retrouvons de trés belles saveurs de café noir et de chocolat.Le final s'avère être à la fois amer et torréfié!  </p> <p></p> <p></p> <p></p>
  • Turquie
    <p>La Turquie, un pays à forte majorité de musulmans ne fait pas bon procès de l’alcool. Les buveurs de <b>bière turque</b> et de boissons alcoolisées ne s’affichent pas en public. Ce qui fait que le marché de bière turque est très faible avec une consommation de 13 litres par personne par an.</p> <h2>Clin d’œil sur la bière turque</h2> <p>En Turquie, l’alcool est considéré comme un vice. Depuis, 2012, le pays a interdit la publicité sur les boissons alcooliques et a ajouté des restrictions sur la vente de ce breuvage au houblon (lourde fiscalité et vente autorisée de 22 h à 6 h). On dénombre 12 brasseries dans le pays. La brasserie Efes domine le marché avec 78 % de parts de marché. Ses marques les plus consommées sont Efes Pilsen, Exse Xtra, la blonde Bomonti. Efes Pilsen de l’Efes Beverage group a remporté de nombreuses récompenses internationales. L’appellation Efes se réfère à l’ancienne ville grecque d’Ephèse. Cette bière tchèque se décline en plusieurs marques, Efes Dark (le breuvage à la couleur brune), Efes light (légère), Efes Extra (ayant un taux d’alcool élevé) et la Mariachi.</p> <p>Türk Tuborg, Balans-Bräu, Bosphorus, Gaza Guzu etc. sont également des autres fabricants de la bière tchèque. Cette dernière brasse des bières ale de qualité. À noter cependant que depuis ces dernières années, les brasseries entrent dans la tendance turque et les établissements vendent des marques de bières locales et internationales.</p> <h2>Les avantages de la consommation de la bière</h2> <p>La consommation excessive de cette boisson ancienne qui figurait déjà dans le régime alimentaire des Pharaons Egyptiens peut avoir des effets néfastes sur le foie. Cependant, des chercheurs ont montré qu’une consommation à dose modérée a des vertus magnifiques. Il est recommandé de boire au maximum 2 bouteilles de 340 ml par jour pour un homme afin de bénéficier de ces vertus. La <strong>bière turque</strong>, selon les chercheurs, possède des vitamines B (B6 et B12), des oligo éléments et des minéraux. Elle permet d’améliorer le transit intestinal et la digestion. Elle réduit aussi le risque de développer des calculs de reins et réduit le niveau du mauvais type de cholestérol dans le sang. Par ailleurs, grâce à son taux élevé de silicium, la bière turque renforce également la densité osseuse et favorise le sommeil. Enfin, elle protège également contre la formation de caillots sanguins, contre les risques de chutes ou d’infarctus et réduit le stress.</p>
  • Vietnam
    <p>Les géants de l'industrie de la bière regardent vers le Vietnam et ses terres attrayantes au developpement brassicole du pays </p><h2><strong>Le Vietnam , le nouveau royaume de la bière</strong> </h2><p>Le gouvernement a ouvert aux investisseurs privés les deux principales brasseries du pays qui fabriquent les très populaires marques " <em>Saîgon et Hanoî</em>".Le mouvement fut inauguré au premier trimestre 2017 avec l'ouverture du capaital d'Habeco, qui produit la bière <em>d'Hanoi</em>, à hauteur de 82%.Les chiffres montent a 90% pour Sabeco , qui produit la "<em>Saîgon</em>".L'ouverture de ces deux groupes est une oprération qui permet de faire rentrer dans les caisses de l'Etat près de deux milliards d'euros,notament grâce à l'ouvertre de Sabeco.Le Vietnam pour éponger sa dette publique , a ouvert le capital de plus de 500 entreprises d'Etat entre 2011 et 2015, mais est resté actionnaire majoritaire, jusqu'au cas Sabeco et Habeco.</p><p>Le régime communiste s'est en effet lancé dans un vaste programme  de privatisation d'une partie  des mastodontes publics, dans un pays à deux vitesses: avec d'un côté un  secteur privé florissant et des entreprises publiques( qui en 2015 représentent un tiers du PIB du pays )peu performantes.Selon les analystes, ce mouvement de privatisation est essentiel pour maintenir la croissance forte que connait le pays ses dernières années,mais qui s'est tassée à +de 5,46% au premier trimestre 2016, en baisse par rapport aux + de 6,12% du premier trismestre 2015. Dans ce pays de 93 millions d'habitants , l'un des plus gros consommateur de bière par habitant en Asie, il semblait donc logique de commencer par le secteur de la bière.En 2015 ,selon Euromonitor, plus de 3 milliards de litres de bière ont descendus par les consommateurs vietnamiens."Le Vietnam possède l'un des marché de la bière doté de la  croissance la plus rapide au monde" souligne Kevin Snowball, président du PXP Vietnam Asset Management , basé à Ho Chi Minh-ville.Selon lui, le marché est si prometteur, qu'en plus de la modernisation des grosses brasseries d'Etat, les brasseries de taille plus modestes peuvent tirer leur épingle du jeu.Les brasseries étrangères s'intéressent donc à la potentielle bonne affaire , Heineken possède déjà 17% du marché Vietnamien, en compétition avec  d'autres acteurs clefs du marché , comme Carlsberg ou Sapporo , qui ont déjà ouvert leurs propres brasseries au Vietnam. </p><h2><strong>La Bière au Vietnam </strong></h2><p>On a compté que les Vietnamiens ont consommés 3 milliards de litres de bières en 2013 soit équivalent à 3 milliards de dollards.Le Vietnam figure donc parmi les pays qui ont la plus grande consommation de bière au monde ,plus précisemment: top 1 des pays de l'Asie du Sud-Est , top 3 des pays Asiatiques et top 25 mondial.Les Vietmaniens boivent de la bière partout et pour toutes les occasions , quand on est heureux , on boit et quand on est triste on boit aussi.Les hommes boivent et les femmes aussi , il est vrai que la bière est une boisson très populaire au vietman et que tout le monde aime la partager entre amis ou en famille .La bière est prisée toute l'année , mais surtout pendant l'été lors de grosses chaleures.Après les horaires du travail , tous les restaurants de bière sont rapidement comblés par les hommes et les femes qui viennent boire ensemble. Il éxiste plusieurs  sortes bières au Vietnam dont des bières régionales mais connues dans tout le pays et des bières d'origine  à l'éteranger.Pour citer quelques marques de bières conues dans la pays : la bière préssion (la plus aimée et la plus populaire ), la bière de Hanoi (connue pour sa fermentation basse ),la bière de Hue ( la fierté des habiatants du centre , car plus dorée et plus savoureuse ), la bière de Sai Gon ( populaire dans le sud du pays ). </p>

Il y a 23 produits.

Affichage 1-23 de 23 article(s)
KINGFISHER 33CL
blonde
KINGFISHER 33CL
Kingfisher est la bière n°1 en Inde ! Cette bière est infailliblement rafraîchissante et équilibrée, grâce à la combinaison d’amertume et d’acidité, elle est parfaite...
3,30 € Prix
blonde
IKI BEER 33CL
La Iki Beer 4.5° est une bière japonaise haut de gamme élaborée en collaboration avec la brasserie Liefmans en Belgique. Une bière très rafraîchissante grâce au...
3,60 € Prix
blonde
SAPPORO 0.33L
Sapporo Premium est une bière rafraîchissante avec une saveur raffinée et une finition propre en bouche
3,50 € Prix
blonde
TIGER 33CL 5%
La Tiger est la bière la plus vendue à Singapour ! Lancée en 1932, c’est une bière blonde pâle de renommée internationale de par son goût et sa qualité.
3,50 € Prix
blonde
KING COBRA 0.75L 5.2%
Grâce à son mode de brassage à double fermentation, la bière indienne King Cobra est plus forte que sa grande sœur la Cobra premium. Cette lager fermentée comme les...
8,00 € Prix
Le produit a été ajouté au panierx
Le produit a été supprimé de votre panierx